À la lumière d’Amarna. Célebration du centenaire du buste de Nefertiti

Le 6 décembre 1912, le buste coloré de l’ancienne reine égyptienne Néfertiti fut trouvé dans les fouilles de Tell el-Amarna par l’équipe de l’archéologue Ludwig Borchardt. Le buste datant du XIVe siècle avant J-C immortalise la beauté de l’épouse du pharaon Akhenaton (dixième pharaon de la XVIIIème dynastie et père de Toutankhamon) célèbre pour avoir converti son royaume au monothéisme avec un nouveau culte consacré au dieu solaire Aton. Nez fin, pommettes hautes et sourire énigmatique c’est une des des œuvres les plus connues de l’art égyptien !

Pour fêter le centième anniversaire de cette découverte le musée lui consacre une exposition bien que la sculpture soit hautement réclamée par le Caïre. L’exposition évoque la vie quotidienne de l’époque dans la capitale El Amarna.

Œuvres d’art, outils et céramiques utilitaires, cette exposition nous fait découvrir des objets jamais vus depuis leur exhumation.

Büste der Königin Nofretete im Neuen Museum Neues Reich, 18. Dynastie, Amarna, Ägypten, um 1340 v. Chr. Schenkung James Simon © Staatliche Museen zu Berlin, Foto: Achim Kleuker

Leave a Reply