Un brunch qui rendrait vegan les plus carnivores d’entre nous !

Lorsque l’on pense au brunch allemand, impossible de ne pas imaginer le grand plat rempli de charcuterie et de fromages, les bols de yaourt ou les œufs brouillés. Alors un brunch vegan, ça ne peut pas être un vrai brunch, n’est-ce pas ? Et pourtant, nous avons trouvé la perle rare !

Au café Vux, mieux vaut arriver un peu avant midi, l’heure du début du brunch, car les adeptes sont nombreux et les réservations impossibles. L’endroit est plutôt sobre, mais confortable. Pour ceux qui ont l’habitude des énormes brunchs-buffets du type Morgenland, celui-ci paraît d’abord un peu petit. Mais pas d’inquiétude, le moindre mets présent sur cette table est délicieux.

Du côté salé, de nombreux apéritifs à tartiner sur du bon pain, des salades de pâtes, de patates ou de lentilles, des croquettes de pommes de terre (délicieuses), des tartes, des quiches, des légumes au four, etc. On ne sait pas toujours ce que l’on mange, mais l’on n’est jamais déçu. Si bien que le manque de charcuterie ne se fait même pas ressentir !

Du côté sucré : gâteaux au chocolat, petits muffins citron et graines de sésame, pains aux amandes, brioches au sucre, pudding à la cannelle, confitures exquises, etc.brunch-vegan

Une qualité gustative qui dépasse de loin la plupart des brunchs de la ville. Carnivores, végétariens, végétaliens, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Leave a Reply