Die Zauberflöte

Production très souvent présentée, “La Flûte Enchantée” est ce qu’on appelle un classique !
Ultime opéra composé par Mozart peu avant sa mort, en 1791, il est inspiré d’un conte oriental qui est aussi le récit d’une initiation où s’affrontent deux mondes, celui lumineux et rationnel de Sarastro et celui de la Reine de la Nuit. L’oeuvre féerique et rayonnante laisse s’épanouir fantasmes et sensualité et a suscité de nombreuses interprétations, notamment du fait de l’appartenance de Mozart à la franc-maçonnerie.

Dans un combat entre la lumière et la nuit, entre le Bien et le Mal, entre l’amour et la malveillance, les différents personnages s’animent sur scène, évoluant dans des décors grandioses : temple, caverne du serpent, ciel étoilé, palais, jardin… Les changements de lieux s’enchaînent au fil du Singspiel. Papageno et Papagena virevoltant vêtus de plumes ; Pamina, habillée d’une belle robe, et Tamino, en costume de prince, désespérant de se trouver ; la Reine de la nuit descendant majestueusement du ciel ; les animaux sauvages dansant au son de la musique ; les enfants chantant dans une barque ; les Dames de la nuit disparaissant dans un nuage de fumée… tout dans la mise en scène participe à rendre le spectacle époustouflant. La beauté des costumes et la puissance des prestations vocales, aussi bien des personnages féminins et masculins que des enfants, raviront vos yeux et vos oreilles. La pièce, au début tragique, est teintée d’humour et s’achève par le triomphe de l’amour.Papageno et sa flûte de Pan

 

Cet opéra, à la différence de nombreux autres à Berlin, est visible par tous les publics. La partition se prête à une mise en scène vive et colorée, un bon moyen de découvrir ou de faire découvrir l’opéra.

Die Zauberflöte © Photo : Monika Rittershaus

Laisser un commentaire