Du livre-service dans Berlin

 

Une tendance mondiale s’est installée à Berlin : celle du bookcrossing. Il s’agit de donner une nouvelle vie aux nombreux livres délaissés dans les étagères. Le principe : déposer un livre, prendre un livre, lire un livre.
À l’angle de Kollwitzstraße et de Sredzkistraße, ils ne passent pas inaperçus. Ils ont élu domicile sur le trottoir, sont soudés les uns aux autres et en imposent par leur taille : cinq troncs d’arbres.
Quoi de plus pour retenir notre curiosité. Ces colosses sont scrutés par les passants qui s’en approchent d’une manière étrange, tout en hochant la tête. On aperçoit peu à peu des boîtes incrustées dans l’écorce vieillie par le temps, dans lesquelles des livres attendent de trouver lecteur. Un Bücherwald qui fait le bonheur des bibliophiles.

Et parce que votre livre ne tient pas à passer sa vie à prendre la poussière, www.bookcrossing.de vous propose de le faire voyager en le munissant d’une étiquette. Déposez-le dans un arbre-bibliothèque, laissez-le sur un banc ou offrez-le à un passant, et qui sait, il se retrouvera peut-être un jour au Pérou. (Sredzkistr./Kollwitzstr., 10435 Prenzlauer Berg – U2 Eberswalderstr.)

Lire par l’échange

Un autre phénomène du même genre a vu le jour à Berlin en 2010. Avec le boom des portables, les cabines téléphoniques sont un peu tombées en désuétude. Sous le nom de BücherboXX, les cabines téléphoniques récupérées des dépôts de la Deutsche Telekom se sont vu attribuer une nouvelle fonction et sont devenues à leur tour des bibliothèques de rue accessibles à tous. Initié par l’Institut pour le développement durable dans l’éducation, le travail et la culture et primé par l’UNESCO, ce projet promeut le développement durable.

du-livre-service-berlin
La BücherboXX de Mierendorffplatz

La bibliothèque de rue de la station S-Bahn Grunewald en est la figure de proue. Les livres proposés sont entièrement dédiés à la mémoire de la Shoah et à la déportation sous le IIIè Reich de 55 000 juifs berlinois à partir de la Voie 17 de cette gare.

Aujourd’hui, on trouve aussi des BücherboXX sur des thématiques générales à Földerichplatz (Wilhelmstadt), au Generationenhaus Phoenix (Zehlendorf), au Centre Français de Berlin, à Mierendorffplatz, ou encore dans la Marcel-Breuer-Schule.

Texte et photos : Clara Lehmann

Leave a Reply