Festival of International New Drama #15

C’est avec le printemps, que, tous les ans depuis 2000, le Festival of International New Drama (F.I.N.D) revient sur les planches de la Schaubühne de Berlin sous l’égide de Thomas Ostermeier. Nouveaux auteurs comme metteurs en scène reconnus se côtoieront pour présenter au public le fruit de leur travail du 17 au 26 avril. Un travail fourni depuis les quatre coins de la planète, puisque ce festival accueille des artistes contemporains venus du monde entier : Grande-Bretagne, Chili, Espagne, France, Canada, Suisse, Israël font partie des invités de cette 15è édition. Pour aller plus loin, la relève théâtrale se voit offrir – grâce au programme F.I.N.D Plus existant depuis 2011 – une scène d’expression qui, lors d’ateliers ou de discussions, lui permettra de dialoguer avec les auteurs expérimentés, les acteurs et le public. Les jeunes metteurs en scène allemands, français et d’un troisième pays tournant, cette année la Tunisie, auront la possibilité d’assister à toutes les représentations. Et parmi la dizaine de pièces prévues dans la programmation, celle de l’Allemand Marius von Mayenburg, intitulée Stück Plastik, sera jouée pour la première fois à la Schaubühne !

Point commun des différentes œuvres : elles appartiennent au théâtre documentaire. Les sujets et la façon de les mettre en scène sont différents, mais le thème reste le même ; il s’agit d’étudier la relation entre les événements politiques internationaux et les individus, de voir comment les uns interviennent dans la vie des autres. La troupe chilienne La Re-sentida, fidèle participante au F.I.N.D, réécrit l’histoire de son pays en imaginant dans La imaginación del futuro ce qu’il serait devenu si le régime de Salvador Allendes n’avait pas été remplacé par une dictature. Avec des chorégraphies et des chants, l’Israélien Yonatan Levy monte la pièce Saddam Hussein-A Mystery Play à propos du dictateur, du pétrole, des Américains… Nadia Ghulam, elle, raconte sa propre histoire dans Nadia/Kabul/Barcelona, celle d’une jeune fille de huit ans qui se fait passer pour son frère mort afin de nourrir sa famille alors que les Talibans viennent de prendre le pouvoir en Afghanistan. Au programme également, Andreas Schröders, membre de la Schaubühne, avec Hochwertige Ziele-Eine Therapie für Mitarbeiter à propos de la CIA et de Wikileaks ; l’Américain Richard Nelson qui, pour la première fois en Europe, montrera The Apple Family Plays, ou encore Christophe Meierhans avec Some Use for your Broken Clay Pots.

Pour découvrir l’entière programmation, c’est ici.

A.R
Vignette : ©Aus dem Archiv von Jacques Bourlanges
/www.theskyisontheearth.com

Leave a Reply