Le Hertha Berlin face aux grands d’Allemagne

Blick aus der Ostkurve, Fußballspiele © Olympiastadion Berlin - Reiher + Seidel.jpg

Le principal club de football de Berlin, le Hertha BSC, crée actuellement la surprise dans le championnat d’Allemagne (la Bundesliga) en occupant une belle sixième place après huit journées. De retour parmi l’élite cette saison après une année en deuxième division, le néopromu (Aufsteiger) s’apprête à affronter les meilleures équipes du pays dans les semaines à venir. L’occasion pour vous peut-être de faire le déplacement jusqu’au magnifique Olympiastadion pour assister à un match à domicile ou de trouver un bar de fans (Fantreff) dans la ville pour regarder les exploits à l’extérieur du “blau-weisse Hertha”.

Le programme est en tous les cas alléchant, puisque l’équipe de l’entraîneur Jos Luhukay recevra ce samedi le très populaire Borussia Mönchengladbach (4e) à 18h30 à l’Olympiastadion. Elle se déplacera ensuite le samedi 26 octobre chez le Rekordmeister, le Bayern Munich (1er) avant de recevoir le samedi 2 novembre l’emblématique équipe du FC Schalke 04 (8e). Trois gros rendez-vous footballistiques auxquels il s’agit d’ajouter notamment la venue du Bayer Leverkussen le 23 novembre et le déplacement chez le Borussia Dortmund le 21 décembre.

Si le football ne semble pas forcément être un sujet de discussion aussi brûlant à Berlin qu’il peut l’être dans d’autres capitales européennes (Londres, Lisbonne, Madrid ou Rome), l’affluence lors des matchs à domicile est Kolossal ! En 2011-2012 (soit lors de la dernière saison disputée par le Hertha dans l’élite du football allemand), l’affluence moyenne était de plus de 53 000 spectateurs, ce qui la classe au dixième rang mondial.

L’Olympiastadion, la magnifique arène dans laquelle évolue le Hertha, a été entièrement refait à l’occasion de la Coupe du Monde en Allemagne en 2006 et peut contenir jusqu’à 74 000 spectateurs. Il a également une histoire particulière, puisque c’est dans ce stade que se déroulèrent les Jeux Olympiques de 1936, qui devaient servir à asseoir la puissance nazie et dont le fait marquant fut le triomphe, plutôt gênant pour les dirigeants du IIIe Reich, de l’athlète noir américain Jesse Owens. Des visites du stade (individuelles ou avec un guide) sont régulièrement organisées. L’enceinte est par ailleurs relativement facile d’accès puisque tant les U-Bahn que les S-Bahn s’arrêtent à la station Olympiastadion.

NDO

En vignette : Blick aus der OStkurve, Fussballspiele © Olympiastadion Berlin – Reiher + Seidel

   Eingang Osttor, Olympischer Platz © Olympiastadion Berlin – Reiher + Seidel  

Laisser un commentaire