Le Musée d’histoire naturelle de Berlin

© Richard Barbuir

Idéal par temps pluvieux, accompagné d’enfants, ou simplement parce que la science expliquée de façon ludique vous intéresse : bienvenue au Museum für Naturkunde, ou Musée d’histoire naturelle de Berlin.

À peine aurez-vous payé que vous voilà déjà plongé à l’époque du mésozoïque (Trias et Jurassique). Comment ? Simplement parce que plusieurs squelettes véritables de dinosaures sont magnifiquement exposés sous la verrière principale. Un diplodocus, un tyrannosaurus rex, d’innombrables fossiles d’insectes, petits animaux, volatiles… mais le plus impressionnant selon moi n’est autre que l’immense brachiosaurus (long cou) – herbivore disparu il y a 150 millions d’années. C’est le plus grand squelette de dinosaure jamais reconstitué, rien que pour ça, ça vaut le détour !

© Raimond Spekking / CC BY-SA 4.0 (via Wikimedia Commons)
© Raimond Spekking / CC BY-SA 4.0 (via Wikimedia Commons)

Néanmoins, ça ne se finit pas là, car la collection du Musée d’histoire naturelle de Berlin ne regroupe pas moins de 30 millions d’objets. Vous pourrez d’abord admirer des animaux naturalisés de tous les continents (mention spéciale pour les oiseaux par centaines, dont les plumages sont tous plus beaux les uns que les autres, mais aussi les gros mammifères tels que l’ours blanc, la panthère noire, ou l’hippopotame qui semblent plus vrais que nature et prêts à bouger d’une seconde à l’autre).  Une salle est d’ailleurs réservée à l’explication de ce processus complexe de la taxidermie – ou comment de A à Z, offrir d’apparence une seconde vie à un animal mort.

La « collection mouillée » rassemble quant à elle des milliers de poissons, crustacés, mollusques et insectes dans des bocaux remplis de formol. C’est semi-effrayant, semi-fascinant ! Ensuite, vous pourrez observer plus de 100 000 minéraux issus de toutes les couches terrestres – des plus précieux (comme un diamant brut !) aux plus banals (comme le nickel), en passant par les semi-précieux (comme la malachite).

Si après ça vous n’êtes pas rassasié, vous pouvez vous attaquer à l’exposition temporaire, toujours ludique, toujours intéressante, autant pour les petits que pour les grands !

J.L.

Leave a Reply