L’île aux Paons, une pause nature dans Berlin

Bild von Björn Koblow auf Pixabay

Située au milieu de la rivière Havel, dans le quartier de Wannsee, l’île aux paons offre une magnifique balade dans un paysage romantique à souhait. Classée réserve naturelle de faune et de flore, elle est accessible uniquement en bac.

Frédéric-Guillaume II de Prusse en fait l’acquisition en 1793 pour se reposer après ses promenades en barque sur la Havel, mais aussi pour ses escapades nocturnes avec sa maîtresse, Wilhelmine Encke. Il y fait construit un petit château orné de deux tours rondes reliées par un pont créant l’illusion d’un château médiéval. De près, on est davantage dans le décor de théâtre, mais l’intérieur du château – actuellement fermé pour rénovation – a conservé toute sa décoration  néo-classicisme d’époque. À la demande de sa maîtresse, le roi agrémenta ses jardins d’une roseraie et d’une métairie aux allures de monastère médiéval en ruine.

Son successeur, Frédéric-Guillaume III, fit à son tour aménager l’île à son goût. Une ferme modèle fut créée par la reine Louise. Karl Friedrich Schinkel réalisa la maison des Cavaliers (Kavalierhaus) et une serre exotique plantée de palmiers, malheureusement détruite par un incendie en 1880. Sur le modèle de la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris, le roi abrita sur l’île de nombreux animaux exotiques : alligators, buffles, kangourous, singes, caméléons, loups, aigles, lions, lamas, ours, castors et évidemment des paons. Cette ménagerie berlinoise devint rapidement l’objet d’une grande curiosité. En 1842, à l’arrivée du monarque suivant, les animaux furent donnés au zoo de Berlin. Seuls les paons restèrent en liberté sur l’île, lui donnant ainsi son nom.

© Michael Kauer / Pixabay

Le parc à l’anglaise qui entoure le château est l’oeuvre de Peter Joseph Lenné, le père du romantisme paysager allemand.

En 1990, le site a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et comme réserve naturelle protégée de flore et de faune. Aujourd’hui, l’île aux paons est une balade incontournable de Berlin. Venez arpenter ses charmants sentiers, admirer les paons en liberté,  les vieux chênes et la plus ancienne roseraie de Berlin.

Le château sera en rénovation jusqu’en 2024, il restera donc fermé jusqu’à cette date mais les jardins, eux, restent ouverts !

Aude Morin-Veyret