Isabelle Speidel-Légat, conseillère conjugale et familiale, thérapeute de couples et sexologue 

© Julie Becquart

Nous avons rencontré Isabelle Speidel-Légat, conseillère conjugale et familiale et spécialiste en sexologie fonctionnelle. Quand les événements de la vie font que l’on ressent un certain mal-être, inutile de laisser cette souffrance durer. Quelques séances de thérapie peuvent-être le moyen de souffler et de débloquer des situations douloureuses.

Isabelle Speidel-Légat vous propose une écoute bienveillante et sans jugement pour reprendre le contrôle de votre vie et de votre couple.

De la communication à la sexologie

Isabelle a débuté sa carrière professionnelle dans la communication comme attachée de presse dans un cabinet de relations publiques belge, pays dont elle est originaire. Déjà à l’époque, elle découvre et se captive pour les sciences de la famille et de la sexualité.

Après un mariage, 4 enfants, une vie de maman épanouie, un certain nombre d’expatriations et une longue pause professionnelle, Isabelle décide de reprendre des études en conseil conjugal et familial, en thérapie de couples et enfin en sexologie fonctionnelle, animée par l’envie d’aller toujours plus loin dans la connaissance de ce sujet qui la passionne.

De son propre aveux, la pratique d’un métier de la communication l’a beaucoup aidée dans son travail actuel de conseillère conjugale, familiale et sexologue, la parole et sa signification ayant une place essentielle dans la thérapie.

Le conseil conjugal et familial

Les causes d’un mal-être peuvent être diverses : la maladie, le deuil, une séparation ou un divorce, la perte d’un emploi… Ce peut-être aussi une expatriation notamment pour l’époux qui suit son conjoint et qui perd nombre de ses repères (situation professionnelle, reconnaissance sociale, amis, famille…) et peine à retrouver une nouvelle identité.

La base du conseil conjugal et familial repose sur une écoute et un accompagnement dans la bienveillance et le non-jugement. Lors d’un entretien individuel, Isabelle saura vous mettre en confiance, vous offrir un moment de relâchement, pour vous laisser exprimer votre demande. Grâce à une écoute active et au dialogue, Isabelle vous aidera à analyser et prendre de la distance avec votre problème. Parfois le problème réel peut-être différent de la demande exposée initialement, Isabelle saura alors vous aider à le reformuler. Elle vous accompagnera dans un travail d’introspection et de réflexion vous permettant de prendre conscience des freins qui vous empêchent d’atteindre le changement souhaité.

Au fil des séances, c’est le patient lui-même qui déterminera la solution à son problème car imposer une solution de l’extérieur serait ici « comme appliquer un sparadrap sur une jambe de bois » pour Isabelle.

© Julie Becquart

La thérapie de couple

Le mal-être d’une personne peut venir du couple ou avoir des conséquences sur celui-ci. Suivre une thérapie en couple peut alors s’avérer utile. L’accent sera mis ici sur apprendre ou réapprendre à parler avec son conjoint. Très souvent, les difficultés dans un couple reposent sur un réel problème de communication. Nous ne savons pas exprimer nos besoins, ni même parfois les définir et l’on attend du conjoint qu’il les devine ce qui entraine souvent incompréhension, tensions, disputes, frustrations ou mal-entendus dans le couple.

Avoir recours à un thérapeute de couple, c’est bénéficier d’une aide externe dans un cadre sécurisant pour exprimer ou reformuler ses besoins.

Si les problèmes au sein d’un couple ont des répercussions sur la sexualité de celui-ci, Isabelle peut alors vous conseiller en sa qualité de sexologue.

La sexologie fonctionnelle

La sexualité devrait être avant tout un facteur d’épanouissement. La sexologie fonctionnelle traite les dysfonctionnements de la sexualité en proposant des moyens concrets pour harmoniser la vie sexuelle individuelle et du couple. Ces dysfonctionnements peuvent être variés : perte de désir, addiction à la pornographie, identité et orientation sexuelles, infidélité…

Il y a autant de sexualités que d’individus et de couples. La sexologie fonctionnelle proposera des solutions qui prennent en compte l’histoire de la sexualité de chacun. Cette histoire dépendra de nombreux paramètres personnels – leur psychisme, leurs représentations, leurs valeurs, leur éducation… Les solutions proposées devront nécessairement prendre en compte cette histoire personnelle et s’adapter aux besoins de chacun, à sa personnalité.

Les séances peuvent aussi être l’occasion de prendre de la distance par rapport à l’image de la sexualité que la société actuelle nous offre notamment avec l’afflux de pornographie sur internet. Comprendre que la sexualité n’est pas limitée à la performance et à l’utilisation de l’autre comme objet et que le plus important demeure le lien émotionnel entre deux personnes.

Isabelle est aussi spécialisée en « sexualité et étapes de vie » – désir d’enfants et sexualité, parentalité et sexualité, maladie et sexualité. À ce titre, elle intervient bénévolement dans l’association belge « Vie en rose » dont le but est de procurer du bien-être et du soutien aux femmes atteintes d’un cancer. En tant que sexologue, elle les accompagne, seules ou avec leurs conjoints, pour les aider à recréer et découvrir une nouvelle sexualité prenant en considération les effets secondaires de la maladie et des traitements.

Isabelle propose des thérapies courtes de 10 à 15 séances mais il suffit parfois de 3 à 4 séances pour débloquer une situation douloureuse.

Enfin, elle est installée dans un cabinet berlinois interculturel où l’équipe propose des consultations en français, allemand et anglais. Dans l’hypothèse d’un couple bilingue franco-allemand, elle pourra vous proposer des consultations en duo avec son collègue allemand.

« Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul car prendre du recul, c’est prendre de l’élan »
Mc Solaar 

Propos recueillis par Aude Morin-Veyret

Laisser un commentaire