Teufelsberg, espionnage et street art

Êtes-vous déjà allés à Teufelsberg dans la forêt de Grunewald, à proximité du stade olympique ?

Son panorama offre une des plus belles vues de Berlin. Cette colline située à l’ouest de la ville a une histoire exceptionnelle. Érigée à l’emplacement de l’université de guerre nazie, que les Alliés n’arrivèrent pas à détruire, la colline d’une hauteur de 114 mètres est complètement artificielle. Elle est composée des gravats des immeubles de Berlin bombardés par les forces alliées. Ce sont les Berlinoises, appelées les Trümmerfrauen, les femmes des ruines, qui ramassèrent et déplacèrent ces décombres  sur le site au lendemain de la Seconde Guerre mondiale !

Dans les années 60, un petit centre de ski y fut construit puis pendant la Guerre froide la NSA américaine y installa une énorme station d’écoute, réputée faire partie du réseau mondial d’espionnage ECHELON.

Depuis la fin de la Guerre froide, le centre d’écoute est évidemment fermé et désaffecté, mais ces grands radars blancs sphériques dominent toujours la colline et la ville, créant une ambiance étrange.

Il est possible de monter au sommet de la colline et de visiter les bâtiments désaffectés du centre d’écoute. Balade Street art et vue spectaculaire sur Berlin et le Brandenburg garanties.

Pour voir les prix et les disponibilités, c’est ici !

1 Commentaire
  • Fred

    Pour l’avoir visité la semaine dernière, c’est juste du bonheur, le lieu est désertique (et on a essuyé une bonne tempête ce qui était parfait vu l’ambiance du lieu).

    La partie « street art » est exceptionnelle.

Laisser un commentaire