Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la Currywurst

© hansiline

Vous êtes allés au Currywurst Museum – hélas désormais fermé – votre première nuit à Berlin a été rythmée de pauses Currywurst dans les nombreuses Buden berlinoises, vous avez adopté la célèbre citation « Alles hat ein Ende…nur die Wurst hat zwei » – mais avez-vous déjà “cuisiné” la Currywurst ?

Que ce soit à l’occasion de grillades entre amis, pour votre goûter ou pour assouvir une fringale en rentrant de fin de soirée, la Currywurst maison est la solution !

Voici un petit tour d’horizon de cette spécialité des fast-foods allemands.

Avec ou sans « Pelle » ?

Certaines Currywürste vous sont proposées enveloppées dans du boyau (mit Darm), d’autres sont sans boyau (ohne Darm). Tout dépendra de ce que vous préférez, néanmoins sachez que beaucoup estiment que la « vraie » Currywurst berlinoise est sans Darm.

La saucisse ohne Pelle (sans peau) se rapproche de la saucisse blanche bavaroise, tandis que la saucisse mit Pelle est plus rouge et a un goût fumé.

Quelle Wurst choisir ?

Brühwurst, Bratwurst, Bockwurst, Berliner Bratwurst, Weißwurst, on s’y perd : autant de saucisses différentes utilisées dans toute l’Allemagne selon les régions pour élaborer la Currywurst.

À Berlin, on a la Berliner Bratwurst, préparée la plupart du temps à base d’un mélange de viandes de porc et de bœuf. Ce mélange est assaisonné de cumin, muscade, sel, poivre et autres épices étonnantes.

Que mettre dans la Currysoße ?

Si vous êtes flemmard, vous vous contenterez d’une sauce toute faite achetée au supermarché du coin ou d’un simple mélange Ketchup-curry.

En revanche, si vous voulez concocter une vraie sauce pour Currywurst à vos invités, alors là, vous avez le choix. Il paraît que la sauce à la Currywurst contient du jus d’orange ou de pomme. Il paraît qu’on peut y mettre du coca. D’autres recettes conseillent de mettre plutôt de la confiture de prunes… En ce qui concerne les ingrédients salés, on trouve avant tout du concentré de tomates ou du ketchup, du paprika, du piment si l’on veut sa Currywurst scharf, de l’huile d’olive – et plus encore : vinaigre balsamique, sauce Worcestershire, miel… Des oignons, du sel et un peu d’eau couronneront le tout.

Quelle cuisson ?

Braten ou frittieren, telle est la question – griller ou frire, faire cuire « à sec » ou dans un bain d’huile ? C’est selon votre goût. Originellement, c’est grillé – gebraten – mais beaucoup de Currywürste sont frittiert dans une bonne dose d’huile. Tout dépendra de si vous êtes plutôt barbecue ou friteuse !

Avec quoi ?

N’hésitez pas à agrémenter votre dégustation de Currywurst d’une Kartoffelsalat comme seuls savent en faire les Allemands, de frites bien graisseuses ou d’un petit Brötchen – et pourquoi pas d’un Kartoffelpuffer, qu’on peut aussi trouver en fast-food !

Bon appétit !

Glossaire du connaisseur :

„Alles hat ein Ende, nur die Wurst hat zwei“ = « tout a une fin, sauf la saucisse, qui en a deux »

braten = griller

das Brötchen = petit pain

die Bude(n) = le(s) stand(s) (de fast-food)

die Currysoße = sauce de la Currywurst

frittieren = frire, faire revenir dans l’huile

der Kartoffelsalat = salade de pommes de terre

der Kartoffelpuffer = galette de pommes de terre

mit/ohne = avec/sans

die Pelle = der Darm = la peau/l’intestin qui enveloppe la saucisse

scharf = piquant

die Wurst, die Würste = la saucisse, les saucisses

A. E.

Leave a Reply