Vin de Sureau

Le printemps est là et les parcs se couvrent de jolies fleurs odorantes. Mais savez-vous que ces belles ombelles peuvent aussi vous ravir les papilles ? Connaissez-vous le goût des fleurs de sureau ? Un quelque chose du litchi, de quoi préparer un apéritif très girly.

Pour cela il vous faudra :

– un litre de bon vin blanc ou rosé
– une grosse poignée de fleurs de sureau (8 ombelles)
– 1/4 de litre d’alcool de fruits ou de kirsch
– 250 gr de sucre

Cueillir les fleurs le matin. Choisir celles qui sont bien ouvertes, mais ne pas les rincer. Couper les tiges pour ne garder que les fleurs. Les mettre à macérer dans le vin pendant 48 heures dans un récipient non hermétique et dans un placard frais. Les fleurs ont tendance à flotter donc remuer le mélange de temps en temps.

Après 48 heures, retirer les fleurs en les pressant fortement entre les mains pour en extraire le maximum de jus et filtrer 3 fois avec des linges. Mélanger le vin filtré avec le sucre et l’alcool de fruits.

Mettre dans de jolies bouteilles et prendre sa plus belle plume pour faire une belle étiquette. Attendre… un peu…

Si vous hésitez en vous disant “quand même, c’est de l’alcool…”, vous pourrez vous donner bonne conscience en pensant aux propriétés médicinales du sureau : antioxydante, antivirale, anti-inflammatoire, diurétique, antirhumatismale…

Une p’tite goutte ?

À consommer avec modération, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

NB : Les fleurs utilisées sont celles du sureau noir (sambucus nigra) qui est un arbre formant des ombelles toutes blanches au printemps. Ses tiges sont creuses. À ne pas confondre avec le sureau yèble qui est une herbe de 1 à 2 mètres aux fleurs blanches et pourpres et aux tiges remplies de moelle.

AMV
Illustration : Carl Axel Magnus Lindman

Laisser un commentaire