Bravo Bravko Kuchenwerkstatt

Après chaque visite au Bravo Bravo Kuchenwerkstatt et les papilles en extase, une question me trotte dans la tête : “Comment se fait-il que cet endroit soit aussi peu connu ?”. Il est vrai que “haute qualité”, “discrétion” et “humilité” vont souvent de pair, mais là, on a presque envie de crier au scandale ! L’existence de ce paradis des gâteaux est peut-être un secret jalousement préservé par les adeptes. Mais je crains devoir briser le silence tant l’endroit mérite d’être reconnu.

Bravo Bravko Kuchenwerkstatt est une grande et belle pâtisserie au décor très sobre, et malheureusement un peu cachée sur la Lausitzer Strasse. Chaque jour, derrière la grande vitre à gauche du comptoir, le chef pâtissier Toni Dubravko Dordevic confectionne sous nos yeux une vingtaine de ses propres créations : des tartes et des gâteaux.

DSC_0383

La vitrine est un rêve : des tartes Käse-Banane-Karamell, Zitronemousse, Pistazienmousse, Mandel-Kirsch-Streusel ou encore Brownies-Vanillecreme et des gâteaux Orientalische-Orange, Schoko-Pecanuss-Mokka, NYC-Kirsch-Weisse-Schokolade, NYC-Tiramisu, etc. Il y a également de très bons croissants et des petites tartelettes.

Les créations sont si nombreuses qu’il est possible que vous ne retrouviez pas toujours les mêmes délices dans la vitrine, mais puisque tout est très bon, ce n’est pas un problème. En plus des recettes de base, le chef innove souvent et propose de nouvelles créations, pour notre plus grand bonheur.

Sans titre1
Vous voyez sûrement le problème venir… Et oui, le choix est si difficile à faire que, souvent, la seule solution est de se laisser tenter et de prendre deux parts ! Mais contrairement à certaines pâtisseries de cette qualité, les prix de Bravo Bravko sont très abordables. Comptez 2,50€ pour une grosse part de tarte et entre 3€ et 3,50€ pour les parts de gâteau. Et pour les plus gourmands, il est également possible de commander un gâteau entier.

Un endroit soigné, un service parfait, un choix à tomber à la renverse, des tartes et des gâteaux d’une grande qualité gustative, un joli dressage, et des prix tout gentils, que demander de plus ? Alors si vous êtes aussi séduits, aidez-nous à briser le silence et parlez-en autour de vous, il serait dommage de cacher ce paradis plus longtemps aux Berlinois .

Texte et photos : E.D