Gluckigluck, le pichet qui fait glou

©Gluckigluck 

Glouglouglouglouglou… glouglouglou… glouglou… Si, lors d’un dîner avec des amis, vous entendez quelqu’un buller, ne vous étonnez pas. Ne vous tournez pas non plus vers votre voisin de table – qui sera sûrement tout aussi surpris que vous – cette sorte de hoquet persistant ne vient pas de lui. Le coupable, c’est le pichet d’eau en forme de poisson qui prend la pose. On le surnomme Gluckigluck en allemand, guggle jug en anglais. Tout simplement parce que, quand il verse, il glougloute.

Sophie Mahlo en vend dans toute l’Allemagne et même presque partout en Europe. Mais pas en Angleterre, pays d’origine de ces poissons en céramique qui viennent précisément du comté de Staffordshire. Là-bas, ce pichet est un accessoire aussi apprécié que la tasse est indispensable pour le tea time : il existe depuis 180 ans ! The Queen en a même deux… et le prince Charles se sert du sien pour diluer son verre de scotch. Promis, ce n’est pas un poisson d’avril ! Nombreux sont les petits Anglais qui ont grandi avec ces cruches chez leurs grands-parents.

Cette popularité, Sophie l’explique par le bruit particulier du poisson provoqué par le retour de l’eau dans la queue : c’est son “unique selling-point”. Mais malgré son côté traditionnel voire dépassé, Gluckigluck est très tendance ! Parmi la trentaine de points de vente en Allemagne (il y en a quatre à Berlin) où l’on peut en acheter, on trouve des hôtels design comme l’hôtel Mani dans la Torstrasse ou les sites en ligne Monoqi et Komodo. Sophie reçoit même des commandes pour la Fashion Week. Les jeunes aussi sont touchés par l’engouement général. “C’est parce que cet objet est associé à quelque chose de positif. Les gens sourient en le voyant, ils sont heureux de l’avoir et s’amusent à table. Et puis ça fait une histoire à raconter“, ajoute la jeune femme en rigolant.

gluckigluck
gluckigluck © Alexia Robin

Depuis 2011, Sophie s’occupe, en parallèle de son métier, de vendre les pichets aux professionnels et aux particuliers. Les demandes ne cessent de croître. Heureusement, l’offre aussi ! De sept couleurs, ils sont passés à dix-neuf aujourd’hui : du rose, du bleu foncé, du rouge, de l’aubergine, du vert clair, du blanc, du multicolore ou encore des drapeaux (français, anglais, allemand, gay etc.). Quant à la taille de l’animal, on peut choisir entre le grand format (XL), le moyen (L) et le petit (S), le plus apprécié étant le grand pichet car sa capacité (1,4 L) est telle que l’on évite de se lever trop souvent de table pour le remplir.

Certains se plaisent à attribuer de nouvelles fonctions à Gluckigluck. Principalement utilisé comme pichet d’eau, il peut aussi servir de vase, d’objet de décoration voire de saucière pour le format mini. Idéal à offrir ! En remerciement pour un simple dîner chez des amis mais aussi pour un cadeau de mariage. Succès et rires garantis !

Le cadeau idéal !
© Alexia Robin

 Alexia Robin

1 Commentaire
Laisser un commentaire