Un repas chez Fräulein Fiona

©Alexia Robin

Avec le mauvais temps, c’est sur une table en intérieur que nous avons jeté notre dévolu. Autrement, nous aurions préféré les tables en bois de la terrasse. Le choix est large ; il y a la salle principale et une seconde abritée au fond, plus intime. Parfaite pour des repas d’affaires ou en amoureux. Nous, nous nous installons dans la première pièce où Fräulein Fiona nous apporte le menu. La carte de ce restaurant allemand est mince – trois entrées, deux soupes, cinq plats principaux et deux desserts – mais tellement appétissante que cela suffit amplement.

Après une courte réflexion, nous trouvons notre bonheur : ce sera les tranches de veau, la salade de lentilles et la quiche au saumon et aux poireaux pour commencer. Et en attendant d’être servis, nous observons les lieux. Le lustre qui éclaire la salle, les jolies assiettes, les fleurs et les trois tableaux qui ornent les murs, ainsi que les poissons Gluckigluck qui ajoutent encore une touche de couleurs. On se plaît bien dans cette ambiance calme, où la musique est ni trop forte ni trop basse, où l’on ne se sent pas à l’étroit et où les conversations des uns ne gênent pas les autres !

Les entrées nous arrivent sur des ardoises. C’est beau, c’est frais, c’est bon ! On recommande particulièrement la quiche au saumon. La suite s’annonce bien. Elle se compose d’un filet de bœuf irlandais (importation directe !) accompagné de radis blancs et de frites de patates douces ; d’un sandre, de ses pommes de terre et pois mange-tout ; d’un filet de veau avec des haricots verts. Chacun pioche dans l’assiette de chacun pour déterminer le meilleur plat. Difficile de trancher ! Tant la viande et le poisson sont tendres, la cuisson parfaite et les légumes doux. Un vrai délice que l’on agrémente d’un bon verre de vin rouge Der Herr im Frack 2011.

©Alexia Robin
De la bonne cuisine allemande ©Alexia Robin

Malgré des assiettes copieuses, il nous reste (heureusement) un peu de place pour le dessert : sorbet à la fraise sur sa tarte au yaourt à la fraise glacée ainsi qu’un Strudel à l’abricot. Fin et original, on se régale !

Voilà un restaurant que l’on conseille volontiers. Peu visible, il mérite toutefois qu’on le cherche. Le personnel est poli et sympathique, les prix abordables et raisonnables pour la qualité proposée et les lieux sont agréables. Mais on vous prévient, on finit toujours par revenir chez Fräulein Fiona !

Texte et photos : Alexia Robin

Leave a Reply