Vivez en paix et ne faites pas la guerre : Musée Anti-Kriegs

© Anti-Kriegs Museum

Vous en apprendrez beaucoup sur les conflits entre les nations européennes et l’Histoire, en visitant le musée en centre-ville dans le quartier de Wedding.

Les méfaits de la guerre : faites-y un tour cela en vaut la peine !

Ernst Friedrich est un fervent pacifiste et défenseur de la justice et de la liberté. Il a fondé en 1925 le musée Anti-Kriegs. Durant ses trente années d’existence, sa succession a tenté de préserver la vaste collection composée de documents divers, de diapositives, de coupures de presse et de photos. Tout ce qui a trait aux deux guerres mondiales et aux soldats, des vestiges, des objets, y est rassemblé, bref tout un tas de tristes souvenirs mais qui restent fort intéressants !

Des expositions et des conférences y ont régulièrement lieu, animés par des enseignants, des écrivains et des chercheurs.

Arriver à la paix !

Le musée offre une approche tout à fait différente sur ” Comment ne pas aboutir sur une guerre”.

Les résistants de la guerre, dont le musée en fait partie, colportent une devise : “La guerre est un crime contre l’humanité. Nous sommes déterminés à ne pas soutenir toute forme de guerre et de lutter pour l’élimination de toutes les causes de la guerre”.

Ne dit-on pas aussi que l’éducation et l’avenir d’un pays commence par les plus jeunes. En recevant les classes, la jeunesse devrait tirer des leçons de l’Histoire et des erreurs du passé.

Vous ne raterez pas la galerie de la paix, la pièce essentielle (maîtresse) des lieux. Tout comme, vous trouverez sur place des CD sur des militants de la paix (Tolstoï, Gandhi, Martin Luther King, Thoreau, Etienne de la Boétie, …) et des livres écrits par l’auteur (“Guerre contre la guerre”…).

Le musée compte sur le bénévolat et sur les dons pour son entretien.

H.T.

Leave a Reply