Bröhan Museum, géométrie et élégance de l’Art Déco

Le Musée Bröhan renouvelle la présentation de sa collection – l’une des plus importantes d’Allemagne – d’objets Art Déco ! Depuis le 24 janvier 2015, l’exposition Art Deco – Eleganz und Geometrie est accessible au public, qui, amateur ou averti, se retrouvera propulsé au début du 20è siècle. C’est à cette époque que l’Art nouveau, déclinant, a laissé sa place à ce qui sera plus tard appelé l’Art déco, mouvement artistique plus dynamique et indéniablement moderne dont les œuvres exposées aujourd’hui en sont le témoin. Si l’Art Deco atteint son âge d’or au milieu des années 20 en raison des bouleversements provoqués par la Première Guerre mondiale (nouveau rôle social de la femme, mécanisation de la société, développement des moyens de transports, apparition d’un paysage urbain…), cette nouvelle esthétique apparaît déjà autour de 1910.

Le style Art Deco, né en France, se propage rapidement en Europe mais aussi aux États-Unis. Tous les domaines de la conception sont touchés : les arts appliqués, la photographie, le design, l’architecture, la mode… Couleurs, ornements et courbes vont peu à peu être remplacés par des formes plus géométriques, plus ordonnées, comme le cube, le cylindre ou la boule. L’Art Deco intervient tant dans la production industrielle avec des objets sobres, utiles dans la vie quotidienne, que dans le secteur du luxe avec des réalisations plus nobles. C’est le cas à Paris, cœur du mouvement, où les matériaux utilisés sont principalement l’argent, l’ivoire, les bois exotiques, les laques, le galuchat voire des pierres précieuses.

art-deco-géométrie

Lors de l’exposition, vous trouverez aussi bien des œuvres en verre, en porcelaine, en céramique qu’en métal ou en étain. Nos coups de cœur se sont portés sur la boîte à cigarettes en céramique de Paul Speck, le joueur de golf ou encore le miroir à tête de femme, en laiton, de Franz Hagenauer ; le highlight de l’exposition restant un vase en métal argenté de la Maison Desny à Paris. De même, nous avons beaucoup apprécié les vases et différents services à thé qui ont parfois un aspect assez inédit : l’Orient et le cubisme se mêlent, la fonction est sublimée par l’esthétique grâce aux formes géométriques superposées. On observe des cercles dans des bases carrées, des jeux avec les reflets…

La diversité de l’Art Deco provient sans aucun doute de la variété de ses influences. Ce mouvement s’est en effet inspiré de courants tels que le futurisme, le cubisme et le constructivisme. Également, le style Art Deco se caractérise par l’attirance qu’ont les artistes pour l’exotisme ; vous admirerez par exemple le vase en cristal incolore massif d’Aristide Colotte orné d’un éléphant (cristalleries de Nancy), taillé au burin puis repris à la roue.

L’arrivée de la Seconde Guerre mondiale à la fin des années 1930 a amorcé la désuétude de cette époque artistique pourtant moderne. En Allemagne, les pénuries et les destructions ensuite causées par la guerre, ainsi que la volonté de la population d’oublier l’avant 1945, ont amené l’Art Deco à se transformer vers des lignes plus arrondies, plus aérodynamiques et surtout de plus en plus axées sur la fonctionnalité. Place au style des années 50 !

Texte et photos : Alexia Robin
© Bröhan Museum 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire