La nouvelle adresse vineuse chic de Berlin : Maxim

Maxime Boillat, ancien pilier de la nuit berlinoise (Münzsalon, HBC et Tartane), est revenu à sa passion pour le vin après une formation de sommelier en ouvrant, début 2014, un bar à vins et à manger à Mitte.
Il y a beaucoup de bonnes raisons d’atterrir chez Maxim ! Avec sa science des bons produits et sa culture des vins naturels “faits par les hommes qui travaillent avec leurs mains“, le Suisse nous accueille au numéro 25 de la Gormannstraße dans un établissement décoré par le bureau de design et d’architecture Unit Berlin. Comme il se doit, les murs sont en béton et la décoration toute de verre et de laiton. L’ambiance est chaleureuse.

Sur l’importante ardoise des vins choisis par Maxime, on peut noter une sélection de cuvées bio, natures ou assimilées, au verre (de 4 à 9 €) ou en bouteille (de 25 à 45 €) en provenance des vignobles de France, d’ltalie et d’Espagne. Dernières trouvailles ? Le Carignan Blanc du Domaine Ledogar (Corbières), l’Espontaneo Blanc de Noirs du Domaine Ludovic Engelvin ou le Vin rouge de Pays des Côtes Catalanes Enfants sauvages du Domaine du même nom dans le Fitou.

Pour aller avec ? Des assiettes de charcuterie (salami de Savoie, jambon fumé de Brandebourg, pâté en croûte…), des plateaux de fromages fermiers (bleu, comté, chèvre des Pyrénées, morbier) en provenance de chez Maître Antony, affineur reconnu dans le monde entier (Ducasse, Passard, Senderens, etc. ). Mais aussi à accommoder selon l’humeur et la faim avec quelques bons plats à la gloire du produit mêlant le canaille et le chic selon le marché du jour. Les oeufs en meurette, os à moelle, tartares et huîtres (de 7 à 15 €) sont pensés pour célébrer les vins natures, piquants ou caressants, toujours surprenants, de la sélection de plus de quatre-vingts vins de la cave maison.

À noter, de belles révélations comme le Côte de Beaune Le Clos des Topes Bizot 2011, le vin rouge d’Anjou Pur Breton d’Olivier Cousin, le Riesling de Rudolf Trossen et également les gâteaux de chez Ma Patissière (Magali Rivière).
La clientèle est jeune et cool et le service plein d’attention.

Laisser un commentaire