The girls are back in town : Berlin, ville de femmes libres

© Image by Ingeborg Kråka from Pixabay

Elles sont tatoueuses, écrivains, DJ ou chanteuses. Dans les soirées techno, les salons de tatouage ou les librairies, les femmes s’imposent et s’exposent. Dans la première ville d’Europe où le 8 mars est un jour férié, un line up entièrement féminin n’étonne plus personne.  En 2018, le New York Times consacrait d’ailleurs un article aux DJ les plus talentueuses de la scène électronique berlinoise.
La rédaction de VivreàBerlin a choisi pour vous sept artistes parties à l’assaut de la capitale allemande.

© Elodie Benguettat

Axelle Roch, une DJ à la conquête de Berlin

Axelle Roch a commencé sa carrière au début des années 2000 en tant que DJ résidente des after du club DV1 à Lyon où elle mixe uniquement sur vinyles pendant 3 ans. Elle s’installe à Paris où elle rejoint le groupe “Les Mèches Anglaises” qui propose un mélange audacieux de riff de guitares et de mix électros. Elle crée ensuite le collectif Fox Parisian Crew, à l’origine des soirées Currywurst au Batofar. Deep, dark, groovy, son style plait. Forte de ce succès, elle décroche un diplôme d’ingénieure du son, signe sur le label Monoclap et quitte la ville pour s’envoler vers Berlin où elle poursuit sa carrière solo et donne des cours de boxe. Elle mixera au Suicide Circus le 13 août à la soirée Encore une fois.
Retrouvez Axelle Roch sur Soundcloud, Instagram et Facebook.

© Teenage lobotomy

Rentrez dans vos banlieues dortoir, The Inserts arrivent en ville

Le girlsband The Inserts vous ramènera en 1977 avec leurs riffs punk : simples et efficaces . Ces quatre berlinoises à l’énergie contagieuse ont relevé le défi de remettre Lio au goût du jour avec leur excellente reprise de Banana Split. Leur premier album éponyme sorti sur vinyle est disponible chez Hundemann Records. Leur prochain concert se tiendra au Cassiopeia le 15 décembre 2019. Retrouvez The Inserts sur Bandcamp et sur Facebook.

© Jean-Philippe Carré Matei

Morgane Caussarieu, la plus berlinoise des écrivains françaises

Berlinoise d’adoption, Morgane Caussarieu publie à 24 ans son premier roman Dans les veines, une histoire de vampire, splatterpunk. Elle continue sur sa lancée Draculesque avec l’essai Vampires et Bayous et le roman Rouge Toxic. Inspirée par ses nuits berlinoises, elle publie Techno Freaks aux éditions Serpent à plume pour lequel elle reçoit d’excellentes critiques.
Retrouvez Morgane Caussarieu sur Facebook, Instagram, Twitter et WordPress.

© Maia Forster Tattoo

Maia Forster, nihilisme épidermique

J’ai rencontré Maia par le biais d’un ami en commun avant de me rendre compte que j’avais déjà vu ses dessins sur bien des créatures de la nuit.

Cette argentine installée depuis 4 ans à Berlin parle français et joue de la batterie quand elle n’est pas derrière sa machine.

Lignes graphiques, humour noir, esthétique léchée et rock’n’roll, Maia ne laisse aucun détail au hasard pour offrir à ses clients le tatouage de leur rêve.

Retrouvez Maia Forster sur Instagram et sur Facebook.

Lou Antonoff

Laisser un commentaire