Un 9 novembre à Berlin

Vaterland, Günther Schäfer, 1990 - Mur de Berlin

Un 9 novembre à Berlin
il y a 32 ans, tombait le mur de la honte…
il y a 83 ans, l’Allemagne connaissait l’horreur de la nuit de Cristal et les prémices de la Shoah…

Puissions-nous ne jamais oublier…

Nuit du 9 au 10 novembre 1938

C’est la nuit de Cristal, Kristallnacht, première grande manifestation antisémite du Troisième Reich annonçant un durcissement de la politique nazie menée depuis 1933 mais aussi le triste début de la Shoah.

Lors de cette nuit, attaques, pillages de commerces juifs, destruction de synagogues et effusion de sang ont été perpétrés contre les juifs d’Allemagne. Officiellement présentée par les responsables nazis comme une réaction de la population suite à l’assassinat du secrétaire de l’ambassade d’Allemagne à Paris par un jeune juif polonais d’origine allemande, elle fut en réalité commanditée par Adolph Hitler.

Illumination des  Stolpersteine la nuit du 9 novembre en mémoire de la nuit de Cristal © Aude Morin-Veyret

L’objectif des nazis : accélérer l’émigration des juifs jugée trop lente malgré leur politique de persécution menée dès février 1933 (confiscation de passeports, interdiction d’exercer une profession médicale, déclaration obligatoire des biens). Effectivement, de nombreux juifs vont quitter l’Allemagne mais malgré l’indignation que l’évènement suscita dans la communauté internationale, les frontières des autres pays restèrent fermées, démontrant hélas l’indifférence du monde envers le sort des juifs d’Allemagne et d’Autriche.

The day after the Cristal Night – Public Domain / Author unknown, Permission PD at National Archives and Records Administration

9 novembre 1989

C’est la chute du mur de Berlin. Construit en pleine ville à partir du 12 août 1961 par la République Démocratique d’Allemagne (RDA), le mur de Berlin avait pour objectif de stopper l’exode croissant de ses habitants vers la République Fédérale d’Allemagne (RFA). Pendant plus de vingt-huit ans, il symbolisera une Europe divisée par le rideau de fer et coûtera la vie à des milliers de personnes qui tenteront de le franchir. C’est le 9 novembre 1989 qu’il tombera enfin…

Suite à cela, il a été question de faire du 9 novembre la fête nationale d’Allemagne, d’autant que cette date célèbre aussi la proclamation de la République de Weimar en 1918. Mais, en souvenir de la Nuit de Cristal et de la tentative de putsch menée par Hitler à Munich le 9 novembre 1923, le 3 octobre, jour de la réunification des deux Allemagnes, lui a été préféré. Les historiens, pour leur part, parlent souvent de cette date comme étant le Schicksalstag, le “jour fatidique”… et pour cause…

Aude Morin-Veyret