Venez célébrer la gastronomie franco-libanaise au Cèdre Blanc

© Cèdre Blanc
Depuis un peu plus d’un an, le Cèdre Blanc régale ses habitués dans le quartier de Charlottenburg. Une adresse conviviale dont la déco ensoleillée nous plonge dans une ambiance méditerranéenne hors des murs de Berlin.

Des montagnes du Chouf aux Alpes savoyardes

Né de la collaboration du traiteur Omar Saad et du chef pâtissier-chocolatier Christian Jossien, ce restaurant met à l’honneur l’houmous-maison d’Omar comme les fameux glaçons de Christian – de savoureuses créations pralinées à déguster sur place ou à la maison.

Au Cèdre Blanc, les loukoums côtoient les tartelettes au citron tandis que savons de Marseille bio et bières artisanales du Mont Blanc flirtent avec le Côte du Rhône et les meilleurs crus libanais.
Nous organisons régulièrement des dégustations de vins” me confie Omar avant d’enchaîner sur les cours de cuisine qu’il prodigue une fois par mois au sein du restaurant : “il n’y a que 12 places alors il faut vite réserver.

 Simple, saine, savoureuse, la gastronomie levantine révèle ses plus belles couleurs au Cèdre Blanc

La recette du Cèdre Blanc ? Une cuisine simple, authentique et savoureuse qui réunit à sa table carnistes, végétariens et véganes. Des ingrédients locaux et issus de l’agriculture biologique… Et en dessert des pâtisseries arabes ou françaises. Ajoutez à cela une fourchette de prix plus que raisonnable, une équipe souriante et vous aurez les clefs du succès de ce restaurant atypique.

À la croisée entre le traiteur et l’épicerie fine, on va au Cèdre Blanc pour une pause fraîcheur – salade Balila, thé à la menthe…- pour une kafta à la sauce Tahini à emporter, se ravitailler en huile d’olive du moulin du Chouf, en miel du Brandebourg voire pour une soirée littéraire.

Mais alors, pourquoi allier cuisine orientale et hexagonale ?  “C’est simple, je suis marié avec une française” répond Omar avec un regard pétillant.

L.A.
Laisser un commentaire