Zoo de Berlin

Zoo de Berlin

Achevé en 1841 par le paysagiste Peter Joseph Lenné (qui pensa également le Tiergarten), le parc devint un zoo après que le zoologiste Martin Heinrich Lichtenstein eût convaincu Friedrich Wilhelm IV d’y mettre en pension ses faisans… En plus d’être le plus vieux zoo d’Allemagne, c’est également un des plus grands au monde en diversité et en nombre d’animaux hébergés. Ayant eu la plupart de ses animaux tués lors des raids de la Seconde Guerre mondiale, il a maintenant environ 15 000 résidents représentant 1 400 espèces dont beaucoup sont des espèces protégées. Le zoo a été très médiatisé avec la naissance de Knut en 2006, ours polaire abandonné par sa maman et que le zoo a adopté à l’âge de 3 mois et demi et qui est mort en 2012 dans des conditions étranges.

Dès lors que les beaux jours arrivent, les Berlinois sortent en famille, direction le zoo ! Équipés de chariots pour pousser ou tirer les plus petits, les plus grands apprécient se balader dans cet immense espace de paix et de verdure. Les arbres, comme les saules pleureurs, entourent les plans d’eau devant lesquels on peut méditer seul ou à deux, pendant que les enfants s’occupent aux aires de jeux. Quant aux cafés, ils accordent une pause gourmande aux visiteurs qui en profitent pour se prélasser en terrasse au milieu des allées menant aux enclos. Après une glace ou une bière fraîche, tout le monde repart pour dire bonjour aux animaux. Si on veut prendre son temps et voir tout ce que le zoo a à offrir, l’idéal est de prévoir la journée… et celle d’après !

Laisser un commentaire