Petite coupe de cheveux chez Yascha

© Coalraw

C’est à Kreuzberg que je m’aventure pour aller me faire couper les cheveux aujourd’hui. Effrayé la fois précédente par le coiffeur, pour une erreur de communication en allemand. C’est avec une Française que j’ai décidé de prendre contact pour prendre soin de mon cuir chevelu. Au moins cette fois, aucune inquiétude à l’idée de me retrouver avec une coupe militaire. Yascha est une Française qui à ses heures perdues, apprécie de jouer avec les coupes de cheveux. Possédant une formation dans ce domaine, c’est un ami qui lui a un jour suggéré l’idée. Depuis, Yascha voit les clients défiler dans sa cuisine si bien qu’elle craint à tout moment de voir son colocataire boire une soupe aux cheveux.

© Coalraw
© Coalraw

Vous êtes entre de bonnes mains !

Le microphone qui sonne en bas de l’immeuble, et une voix m’invitant à monter au premier étage. C’est bon je suis chez Yascha, qui je l’espère va prendre soin de mes cheveux. La porte est entrouverte et une petite voix sous le cliquetis des ciseaux m’indique de rentrer. Petite musique électro-chill dans la cuisine, j’aperçois Yascha en train de couper les cheveux d’une jeune fille. Arrivant avec quelques minutes de retard, je m’aperçois qu’elle aussi a l’air bien débordé. Sa façon de se présenter m’indique clairement qu’il n’y aura pas de problèmes durant notre entrevue.

C’est dans la salle de bain que tout commence. Des serviettes sont disposées sur la machine à laver pour essuyer mes cheveux après les avoir humidifiés. Comme chez le coiffeur habituellement, Yascha m’invite à prendre place sur le siège et m’enfile une blouse. Vient la fameuse question du “qu’est ce qu’on fait ?” Je décris donc mon modèle à la Française d’origine Suisse. Toujours traumatisé par ma dernière expérience avec le Turc de la Leopoldplatz, Yascha me tend un miroir pour que je puisse lui confirmer la longueur. S’ensuivent ensuite des conversations aussi enrichissantes que drôles avec une Yascha pleine de bonne humeur. De retour dans la salle de bain, je profite du miroir pour admirer le résultat, et vraiment c’est du sans faute. En plus, d’avoir eu mon moment Frenchy de la journée, j’ai eu le droit à ma coupe de cheveux. C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable. Bravo !

V.L.

Laisser un commentaire