Spreepark : le paradis des Urbexers

La grande roue du Spreepark
© Bild von Eric R •_radeberg - Instagram

Connaissez-vous le SpreePark ? Ce parc d’attraction d’ex-RDA fait le bonheur des passionnés d’Urbex (comprenez Urban Exploration) depuis sa fermeture en 2001. Ce décor post-apocalyptique ( mauvaises herbes, grande roue rouillée, cabines défraîchies, chevaux de bois et dinosaures laissés à l’abandon ) est le théâtre d’un “chat et la souris” entre vigiles du parc et explorateurs urbains. Mais notons-le, le Spreepark est également accessible grâce à des visites guidées.

Et bonne nouvelle pour ceux qui ne souhaitent pas escalader ses grilles rouillées, le parc ouvre parfois gratuitement ses portes au grand public

https://www.instagram.com/p/BxfeYJEokeS/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

Des journées portes ouvertes autour du futur du parc

Vous pourrez accéder au parc situé à Plänterwald dans le quartier de Treptow.  Ces journées portes ouvertes sont souvent dédiées au futur du parc : conférences sur les utopies urbaines et réflexions sur le futur de cet espace à la fois inquiétant et fascinant qui a notamment été l’objet d’un documentaire.

Art au Spreepark

Le Spreepark fût  le point de rendez-vous des punks d’ex-RDA : un lieu intimement lié à la jeunesse muselée des républiques soviétiques.

Aujourd’hui, en se promenant dans le Spreepark, on ne peut que rester stupéfaits devant la vitesse à laquelle la nature reprend ses droits sur l’activité humaine. Une autre piste de réflexion quant au développement urbain de demain. A l’heure où l’Amazonie brûle, l’écologie se doit d’être la pierre angulaire des villes du futur.  Tri sélectif, nature en ville (parcs, potagers urbains etc), transports en commun efficaces, Berlin est une pionnière en matière d’écologie. D’ailleurs, le site ne dispose pas de parking.

https://www.instagram.com/p/BxXtLUQHiqx/?utm_source=ig_web_copy_link

Lou Antonoff

Laisser un commentaire